Le succès du carrelage ne se dément pas, car il est aujourd’hui largement plébiscité pour ses multiples qualités. Matériau solide et durable, présent dans de nombreux intérieurs, il est aussi hygiénique et facile à entretenir. Son emploi ne se limite pas aux salles de bain et aux cuisines, puisqu’on le trouve dans toutes les pièces de la maison et même à l’extérieur où on le pose aussi sur les terrasses et balcons ou dans les piscines.

prix pose carrelage

La grande variété de produits disponibles sur le marché permet de l’adapter à tous les styles et à tous les usages. Le carrelage est un revêtement fait pour durer longtemps, mais sa pose a un coût qu’il faut bien évaluer avant de lancer les travaux. Le budget à prévoir pour la pose du carrelage que vous avez en tête varie en fonction du matériau et de la technique de pose choisis.

Quels sont les prix de pose des différents carrelages ?

Lorsqu’il s’agit de choisir son carrelage, on peut être dérouté tant le choix est vaste. Pour y voir un peu plus clair et faire le bon choix, il est donc essentiel de connaître les caractéristiques des différents carrelages disponibles sur le marché. La famille des carrelages en céramique regroupe le grès cérame, le grès étiré, la terre cuite, la faïence et la tomette et celle des carrelages en pierre est constituée de l’ardoise, du granit, du travertin, de la pierre calcaire et du marbre. La mosaïque et le ciment viennent compléter cette offre.

Carrelage mural: guide des prix et devis

Carrelage Salle de Bain: guide des prix et devis

Carrelage Terrasse: guide des prix et devis

Les prix de pose des carrelages en céramique :

prix pose carrelage ceramique

→ Le grès cérame est le matériau le plus utilisé pour carreler les sols. C’est un carrelage caméléon par excellence, puisqu’il a la particularité d’imiter d’autres matériaux, comme l’ardoise, le bois ou le béton ciré, que l’on écarte souvent pour des raisons de prix.

Les imiter permet d’avoir un rendu satisfaisant à moindre coût et de se faire plaisir sans dépasser les limites de son budget. Le grès cérame permet aussi des effets décoratifs audacieux, lorsqu’il imite des matériaux comme le tissu, le cuir ou le métal.

C’est un matériau sans soucis, très robuste, facile à poser et à entretenir, il est aussi parfaitement imperméable.

Il existe du grès cérame émaillé, encore plus résistant et facile à entretenir.

Les prix démarrent à 20 €/m² pour grimper jusqu’à 130 €/m².

Le grès étiré possède des caractéristiques assez proches de celles du grès cérame, il est un peu moins robuste, mais c’est surtout sa technique de fabrication qui diffère et lui offre un aspect plus rustique qui le destine plutôt à un usage intérieur.

Les prix vont de 20 € à 120 €/m².

→ Les techniques de fabrication des carrelages en terre cuite remontent à l’Égypte ancienne. Obtenus à partir d’argile jaune, ocre ou rouge mélangée à du sable, leur palette de coloris va du beige au rouge en passant par le rose. Ces nuances les destinaient plutôt à des intérieurs anciens, mais désormais, on n’hésite plus à mêler leurs teintes chaudes aux intérieurs contemporains pour des contrastes très réussis. 

Naturellement poreux, les carreaux en terre cuite peuvent être imperméabilisés à leur sortie du four ou, après leur pose, avec un mélange d’huile de lin et d’essence de térébenthine qui devra être appliqué régulièrement.

Les prix démarrent à 30 €/m² pour aller jusqu’à 80 €/m².

La faïence, issue d’un mélange d’argile et de sable, est enduite avant cuisson d’un englobe (enduit) qui lui donne son aspect blanc et brillant. On peut ajouter des décors après une première cuisson et avant la cuisson finale.

Facile à entretenir et résistant bien à l’humidité, la faïence est aussi fragile et c’est pourquoi on la destine plutôt aux murs qu’aux sols des cuisines et des salles de bain. Le choix des coloris est vaste et permet de personnaliser sa décoration. Sa pose assez délicate demande une certaine expertise.

Les prix varient de 20 €/m² à 150 €/m².

 Les carrelages en tomette sont des carreaux de terre cuite à dominante rouge. Traditionnellement, la tomette cuite au bois est rouge foncé, mais la tomette moderne offre des teintes plus variées (rose, orangé ou beige). Les carreaux de tomettes sont de forme hexagonale (6 côtés), octogonale (8 côtés) ou carrée.

C’est surtout le procédé de cuisson qui fait varier les prix. Les carreaux cuits au bois sont les plus chers, mais ils offrent un bel aspect nuancé et flammé contrairement à la cuisson au gaz qui apporte très peu de nuances et la cuisson à l’électricité qui n’en apporte aucune.

La tomette est un bon isolant thermique qui permet l’installation d’un chauffage au sol. Elle est très résistante, mais sa porosité nécessite un traitement imperméabilisant qui pourra être effectué dès sa sortie du four ou ultérieurement avec un mélange d’huile de lin et d’essence de térébenthine que l’on devra appliquer régulièrement.

Les prix varient de 40 €/m² jusqu’à 100 €/m².

Quels sont les prix de pose des carrelages en pierre ?

prix pose carrelage pierre

Les carrelages en pierre sont constitués de 5 principaux types de pierre : le granit, le marbre, l’ardoise, le travertin, la pierre calcaire qui offrent une grande diversité de coloris.

→ Le granit est une pierre très dure qui résiste très bien aux agents mécaniques et chimiques. Il peut s’installer aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Sa rugosité le rend parfaitement antidérapant. Naturellement imperméable, il ne craint pas les taches et son entretien se fait à l’eau vinaigrée additionnée d’un détergeant doux.

Les prix vont de 60 €/m² à 160 €/m².

 L’ardoise, de couleur noire, grise ou verte, était traditionnellement utilisée pour recouvrir les toitures. Aujourd’hui, on l’utilise non seulement comme revêtement de sol tendance à l’intérieur et à l’extérieur des habitations, mais aussi pour réaliser des plans de travail dans les cuisines et les salles de bain. Sa surface naturellement irrégulière, peut être polie pour lui donner un fini lisse et brillant. Sa pose est délicate, car c’est un matériau friable.

Les prix varient de 40 €/m² à 90 €/m².

 Le travertin est de couleur blanche teintée de gris, d’orange, de rouge ou de marron. Il présente des petites cavités qui sont rebouchées pour un usage à l’intérieur ou laissées telles quelles pour un usage en extérieur. La finition peut être vieillie, brossée, polie ou adoucie, selon le style que l’on souhaite lui donner, rustique, contemporain ou moderne. La pierre est poreuse et doit être imperméabilisée pour résister à l’humidité et aux tâches.

Compter entre 30 €/m² et 60 €/m².

 La pierre calcaire est constituée de deux pierres différentes ; la pierre bleue qui est imperméable et utilisable aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur et la pierre blanche, plus tendre et très poreuse, que l’on destine plutôt à l’intérieur. Elle doit être imperméabilisée pour résister à l’humidité et aux tâches.

Les prix varient de 30 €/m² à 90 €/m².

 Le marbre est la plus dure des pierres et évoque d’emblée le luxe. Le polissage lui offre une surface brillante dans laquelle se reflète la lumière, mais le rend glissant. On peut préférer le patiner pour un rendu moins clinquant mettant ses belles veines et taches en valeur. Son entretien est délicat, car il à tendance à blanchir au contact de certains produits. L’imperméabilisation permet toutefois de faciliter son entretien qui se fera avec de l’eau additionnée d’un détergeant neutre.

Le marbre est cher, les prix vont de 40 €/m² à 220 €/m².

Quels sont les prix de pose des autres carrelages ?

prix pose carrelage autre

→ La mosaïque est un assemblage de petits morceaux de carrelage appelés tesselles avec lesquelles on peut réaliser des motifs. Les tesselles sont fabriquées à partir de céramique, pâte de verre, terre cuite, marbre, aluminium, nacre, cailloux, galets, etc. Elles peuvent être transparentes, brillantes, métallisées, à facettes, etc. On peut jouer avec ces différents matériaux pour créer des décors uniques.

Parfaitement imperméable, la mosaïque s’adapte autant aux sols et aux murs de la cuisine et de la salle de bain qu’aux parois de la piscine. Elle résiste bien à l’épreuve du temps et s’entretient à l’eau et au savon.

Son prix est assez accessible, compter de 15 à 50 €/m².

 Le ciment, abandonné un temps, est aujourd’hui un matériau tendance qui peu se poser dans toutes les pièces de la maison. Les sols en ciment sont unis, à damiers deux tons ou à motifs. Les couleurs comme le rouge carmin, le vert olive ou le bleu turquoise et les reproductions de fleurs et rosaces des années 1900 s’accordent pour offrir une décoration aux allures très rétro.

Leur contact doux et satiné est aussi agréable à la vue qu’au toucher. Poreux et sensibles aux taches, ils doivent recevoir un traitement bouche-pores après la pose ou un traitement à base de cire, de vernis ou de résine qui sera renouvelé une fois par an. Le nettoyage se fait à l’eau et au savon noir, car les détergents altèrent leurs couleurs.

Les carreaux de ciment sont chers, il faut compter de 50 €/m² (carreaux unis) à 140 €/m² (carreaux à motif).

Lorsque le choix du carrelage est fait, il reste à le poser et, là encore, il y a des choix à faire… Il existe en effet trois types de poses différentes, la pose scellée, la pose collée et la pose clipsée. Connaître les avantages et les inconvénients de chacune est important, car cela détermine la qualité du résultat final et le budget à consacrer à la pose de son carrelage. Voici un petit tour d’horizon de ces différentes poses :

  • La pose traditionnelle consiste à coller le carrelage directement sur une chape de mortier réalisée à partir d’un mélange de sable, de ciment et d’eau. Cette chape est un support sain, propre et plat qui conditionne la réussite du travail. C’est une technique qui demande du savoir-faire et il est préférable de la confier à un professionnel.
  • La pose collée est la technique la plus couramment utilisée, mais elle suppose d’avoir une base propre, sèche et régulière, sinon il sera nécessaire de faire un ragréage du support avant la pose.
  • La pose clipsée est la plus facile à mettre en œuvre. Elle consiste simplement à emboîter des carreaux clipsables les uns dans les autres, sans colle. Comme pour les autres types de pose, le support doit être propre, plat et sec, sinon il faudra faire un ragréage du sol. Cette pose est rapide à mettre en œuvre et présente l’avantage de pouvoir changer de carrelage plus facilement qu’avec les autres techniques. Mais il y a encore peu de produits disponibles sur le marché et ils sont chers, puisque les premiers prix se situent à 50 €/m².

Est-il possible de réaliser son chantier seul ?

prix pose carrelage pro

La réalisation d’un sol carrelé fait appel à une bonne préparation et c’est même la clé de la réussite. Il faut une bonne connaissance des matériaux et des techniques utilisées et savoir évaluer la difficulté du chantier. On peut choisir d’entreprendre ces travaux seul uniquement si l’on est un bricoleur averti et si le chantier ne comporte pas de difficultés techniques.

Dans tous les cas, il faudra être sûr d’être en mesure de mener les travaux jusqu’au bout et s’armer de patience, car la ou les pièce(s) à carreler seront inutilisables pendant la durée des travaux. Cela nécessite donc une bonne organisation. Si vous ne pensez pas pouvoir consacrer suffisamment de temps et d’énergie à ce chantier ou que vous souhaitez consacrer vos prochains week-ends à d’autres activités, vous pouvez aussi choisir de faire appel à un professionnel.

Quel est le prix de pose d’un carrelage par un professionnel ?

Le prix de la pose d’un carrelage par un professionnel se situe entre 25 €/m² et 50 €/m². C’est un investissement raisonnable pour l’installation d’un matériau qui est destiné à vous accompagner pendant de nombreuses années. Le professionnel vous garantie un travail de qualité qui restera beau pendant longtemps. Il sait vous conseiller et répondre à vos questions.

Le choisir, c’est opter pour la tranquillité et l’assurance que le résultat sera conforme à ce que vous aviez imaginé.

Où trouver un carreleur?

Vous pensez qu’il est sûrement difficile de trouver un carreleur et l’idée de passer des heures au téléphone et de laisser des quantités de messages sur des répondeurs pour obtenir un tarif pour la pose de votre carrelage vous rebute déjà. Il y a maintenant plus simple et cela ne devrait pas prendre plus de 5 minutes.

Il suffit de remplir le formulaire ci-dessous en précisant la nature de votre projet et de mentionner vos coordonnées pour obtenir rapidement des devis d’artisans près de chez vous, de comparer les prix qu’ils proposent pour la pose de votre carrelage et … de faire votre choix.